Nicolas Simmer

Nicolas Simmer naquit en ...le 21 janvier 1827 À Rodemack de ...Jean Simmer mort à 99 ansNé vers 1791 à Mondorf, décédé le 27 août 1885 à Rodemack, et de Marie AlischlaerIl semble qu'il y ait erreur. Nicolas SIMMER a époué SCHANTZ Madeleine et un autre fils, Jean Nicolas SIMMER (07/11/1828 à Rodemack - 24/08/1878 à Rodemack) a époudé Marie OLIGSCHLAGER (02/02/1846 à Rodemack - 26/03/1876 à Rodemack), tous deux natifs de Rodemack.
S'il ne connut pas son brillant cousin (*Note de Gérard KESTER : je n'ai pas trouvé de lien en tre Nicolas SIMMER et le Général SIMMER), le Général Simmer, tout jeune aussi il aimait comme lui, à se faire conter les récits belliqueux de son village. Adolescent, il quitta Rodemack pour étudier le commerce. Plus tard il s'établit, à son compte, commerçant dans la rue Serpenoise à Metz. En 1872, sa fortune faite, il acheta le châteauEn fait il acheta la « Maison des Baillis » aussi appelée le petit château. Cette maison fut acquise ensuite par les Pelt de Rodemack et on peut supposer avec quelle joie il revit le vieux bourg, témoin de ses prouesses de jeune homme. Son grand plaisir était la culture de son jardin et la chasse, auquel il s'adonnait avec une vigueur surprenante. Puis la maladie, peu à peu, eut raison de son tempérament, et la mort de ma grand-mère acheva de le terrasser. Son dernier acte extérieur fut celui de son assistance pieuse et recueillie, à droite du reposoir établi pour la première fois devant la grande porte du château. Il resta debout, dans la même attitude pendant tout le cours de la cérémonie ; ce qui fit dire au vénéré curé Wender : « M. Simmer a été le plus bel exemple vivant de la procession ». Il mourut très pieusement dans la nuit du 2 janvier 1904 assisté jusqu'à la fin par le fils prêtre de son cher voisin : Monsieur l'Abbé Hippolyte Hemmer curé de la Trinité du Mont à Paris. Il repose maintenant au pied de ces vieux murs, qu'il a tant aimés, à l'ombre d’imposants peupliers frissonnant à la moindre brise.

Sa petite-nièce : Marie-Anne Simmer, petite-fille de son frère Jean-Pierre, épousa Jules Pelt, le propre neveu de Monseigneur Jean-Baptiste Pelt, Évêque de Metz. Marie-Anne habite maintenant avec sa famille une partie du Château de Rodemack. Puisse-t-elle y continuer toujours, ainsi que ses descendants, les bonnes traditions de sa famille.

Les très vastes Communs du Château furent transformés en une Salle d'œuvres et Salles d'École sous la direction des Vénérées Religieuses de Peltre, dont Soeur Germaine-Marie qui depuis près de 50 ans se dévoue aux Oeuvres du Village. Un logement vaste et agréable leur y est également attribué. Une plaque commémorative a été posée dans le Grand Hall rappelant le souvenir de mes chers Grands-Parents :
À la mémoire de Nicolas Simmer † 1904
et de Marie-Anne Lemoine † 1892
décédés au Château de Rodemack, leur propriété
Ces salles ont été construites.
R. I. P.

Un peu plus loin une statue de saint Jean-Baptiste rappelle la mémoire de Monseigneur Jean-Baptiste Pelt, évêque de Metz, et enfant du pays 1937.


Complément de Gérard KESTER

Voici la généalogie de Nicolas SIMMER