Objets gallo-romains en Fournirue

Jean-Jacques Boissard né à Besançon en 1528, mort à Metz en 1602Annuaire Tome XLIX p. 13, pourrait être considéré comme l’ancêtre des archéologues messins si son goût pour l’épigraphie ne l’avait pas incité à graver lui même sur des pierres des inscriptions latines, qui ont singulièrement porté atteinte à sa réputation. De l’ouvrage qu’il avait rédigé et qui est demeuré manuscrit, aucune documentation utile n’est à tirer ou à retenir, mais le grand service, le seul, dont il faut lui savoir gré, c’est d’avoir provoqué le zèle de plusieurs écrivains qu,i dans leur œuvre, ont consacré quelques pages aux débuts de l’histoire de Metz.