— Les Rois mérovingiens —

Clovis, chef d’une tribu Franque, envahit la Gaule en 481. Ses descendants, les Mérovingiens s’y établirent avec le roi Thierry I, fils aîné de Clovis, qui fit de Metz la Capitale d’Austrasie. Dès le début de son règne on commença à bâtir le Palais impérial (entre la rue des Trinitaires et la rue Chèvremont) et ce fut là que Thierry I (511-534) à l’âge de 15 ans reçut, assisté de l’évêque de Metz Boniface, le grand Charles Martel en 526 venant le visiter entre deux batailles. Encadré de ses archers à la moustache tombante et tenant à la main des torches fumeuses Martel écoute le jeune roi lui faisant, malgré son jeune âge une allocution en latin.

Sigisbert (561-575), petit-fils de Clovis épousa la belle Brunnehaut, fille du roi de Tolède ; celle-ci utilisa tout son talent à reconstruire dignement la ville romaine, mais surtout le Palais Impérial. À l’extérieur, il était couvert de grosses tuiles rougesAustrasie A. P. et se composait de chambres taillées dans l’épaisseur des murs et de galeries percées sous les toits. À l’intérieur, il était garni de draperies d’Orient magnifiques et on y donnait des fêtes somptueuses. Il était vraiment la Cour d’Or chantée par les poètes. En 589, elle offrit à son mari un grand bouclier plaqué or et rehaussé de pierreries sortant des ateliers de la rue des Fourneaux (ou Fournirue).

C’est en face que se construisirent quelques établissements semi-défensifs. Parmi eux, notre maison bâtie sur les premières substructures romaines et dont la façade haute de 18 mètres existe encore, à son sommet un chemin de ronde encadré de deux échauguettes. C’est de ce chemin de ronde, martelé par les pieds rudes de la sentinelle austrasienne, que communiquait le guetteur de faction avec les collines environnantes par des signaux fortuits.

À sa base de vastes cours, sur le même plan que celles du palais Impérial, permettant aux spectateurs d’admirer les tournois, combats de chiens et de taureaux, alors que retentissait dans le lointain le son des cors de chasse des Grands Seigneurs poursuivant le cerf et le sanglier sur les hauteurs de notre vieux montAustrasie A. P..

Fermant le carré, une tour créneléeElle existe encore, bordant l’actuelle impasse Cour aux Poules se trouvait être en face du Palais impérial comme second moyen de défense.