Anne-Marie Célestine MICHEL

Des dessins, des textes, des photos de familles et de vacances...

Le 28 février 2013, le Conseil municipal de Metz décide de nommer une rue de Metz « Rue Célestine MICHEL »

Le projet de délibération contient le texte suivant :

« Anne-Marie Célestine MICHEL (1875-1957)
Née à Metz dans une famille aisée de minotiers. Orpheline, elle suit une éducation pieuse et rigoureuse sur le plan scolaire. Vers 25 ans, elle crée et dirige le Patronage Sainte Cécile, qui encadre des filles d’ouvriers. Elle achète l’Hôtel de Burtaigne, maison natale de Caroline Colchen, fondatrice des Filles de Saint François de Sales, s’investit dans les bonnes œuvres et fait construire la salle Saint Bernard au 26 rue Haute-Seille à Metz pour abriter les femmes seules. Héritière d’une fortune, elle fonde en 1916 à Chazelles un orphelinat dont le président est Monseigneur Pelt et le parrain Robert Schuman. Elle y cache des personnes pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle côtoie la Société d’Histoire et d’Archéologie de la Lorraine, et fait restaurer des bâtiments comme la Maison des Têtes à Metz. Artiste, ses aquarelles et ses écrits lui valent une médaille de l’Académie Nationale de Metz. Célestine Michel décède à Metz en 1957, après avoir légué toute sa fortune au Département et à l’Évêché pour continuer son œuvre. »

Cette rue est située dans l’écoquartier Coteaux de la Seille.